Voici une bûche  que j'avais repéré ici.

b_che2

INGREDIENTS :

Pour le biscuit :


- 4 oeufs
- 125 g de sucre
- 100 g de farine
- 50 g de beurre fondu (+ 15 g pour la cuisson)
- 1 pincée de sel.

Pour la crème :


- 400 g de mascarpone
- 4 jaunes d'oeufs ( je n'en avais plus que 3)
- 120 g de sucre
- 10 cl d'amaretto (liqueur d'amandes)
- 15 cl de café froid serré, non sucré.

Pour la finition :


- 200 g de mascarpone (100g pour moi)
- 5 cl de crème liquide
- 2 feuilles de gélatine
- 3 c à soupe de cacao

PREPARATION :

Pour le biscuit, fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre.
Monter les blancs en neige avec 1 pincée de sel.
Les incorporer au mélange jaunes d'oeufs-sucre, en alternant avec le beurre fondu, tiédi et la farine.

Préchauffer le four th 6 (180 °).
Etaler la pâte sur une plaque couverte de papier sulfurisé beurré.
Placer au four, une dizaine de mn.
Glisser le biscuit  cuit et légèrement coloré sur un torchon humide  et recouvert de sucre cristallisé.
Rouler dans le torchon et laisser refroidir.

Pour la crème, fouetter les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Incorporer 400 g de mascarpone en fouettant pour que la préparation soit lisse.
Parfumer de 5 cl d'amaretto.

Mélanger le café froid et le reste d'amaretto.
Dérouler le biscuit .
L'imbiber du mélange.
Recouvrir de la crème. La prochaine fois, je pense que je saupoudrerai la crème de cacao.
Rouler le biscuit.
Couper les 2 extrémités.

Pour la finition, faire ramollir les 2 feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide.
Chauffer la crème liquide sur feu doux et faire dissoudre la gélatine (essorée).
L'incorporer au mascarpone en fouettant bien. Comme il me restait de la préparation pour garnir la bûche,  je m'en suis servie tout en rajoutant 100g de mascarpone.

Avec une spatule recouvrir la bûche de crème au mascarpone.
Réserver 6 h au minimum, au réfrigérateur.
Au moment de servir soupoudrer de cacao tamisé à travers une passoire fine.
Servir très frais.

Cette bûche peut être préparée la veille.
Varier les arômes en remplaçant l'amaretto par un autre alcool s'harmonisant avec la crème et le café, comme une liqueur de noix ou de cacao, du marsala ou simplement un rhum vieux.

b_che1